Pour un écosystème vertueux

Se soucier de l’impact social et écologique de l’activité économique, en faire une ressource pour la durabilité : voilà qui est au fondement de notre Pacte « Restaurons Demain »

Compass Group France agit avec les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Se soucier de l’impact social et écologique de l’activité économique, en faire une ressource pour la durabilité : voilà qui est au fondement de notre Pacte « Restaurons Demain » … Et tout autant la raison d’être des entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) : la performance économique est au service de l’humain, non l’inverse. Ainsi, les flux financiers ne sont qu’un outil pour répondre aux défis sociaux et environnementaux pour lesquels elles s’engagent.

Cette convergence a rendu évident le rapprochement de nos deux types de structures : Compass Group France travaille d’ores et déjà avec une dizaine d’entreprises de l’ESS, comme par exemple avec l’entreprise VESTO spécialisée dans le matériel de cuisine reconditionné.



En France, plus d’1 salarié sur 10 travaille dans l’ESS, et les structures dites de l’ESS produisent près de 10% du PIB. Elles sont devenues des acteurs économiques de taille avec qui s’engager pour un cercle économique et écologique vertueux.

Matérialisé par une Convention de partenariat, Compass Group France s’est engagé avec ESS France, l’entité qui représente les 18 CRESS (Chambre Régionale de L’Economie Sociale et Solidaire) du territoire national.

L’objectif de cet engagement réciproque ? Référencer les fournisseurs de l’ESS dans la Région Île-de-France (achats des matières premières, gestion des déchets, agences d’intérim faisant travailler des personnes éloignées de l’emploi, gestion des espaces verts, etc.).

Qu’est-ce qui les distingue des entreprises de l’ESS des entreprises dites « classiques » ?

Coopératives, mutuelles, associations, fondations, entreprises sociales : voilà les 5 membres de la famille de l’Economie Sociale et Solidaire (loi du 31 juillet 2014). Cet ensemble de structures exercent une activité économique comme les entreprises classiques mais s’en distinguent par leurs règles de fonctionnement et la mission sociétale spécifique qu’elles s’assignent.

Coopératives : que ce soit dans la prise de décision ou pour le partage des profits, salariés et usagers détiennent une part égale dans la structure.
👉 Un exemple : Biocoop.

Mutuelles : les adhérents de ce type d’assurances sont à la fois bénéficiaires et propriétaires de la structure, les bénéfices étant directement alloués aux salariés, assurées et réserves.
👉 Un exemple : Harmonie Mutuelle.

Fondations : leur projet dit « d’intérêt général », à but non lucratif, qu’il soit de type culturel, pédagogique, scientifique ou de bienfaisance, est financé par des dons et des ressources émanant de personnes physiques ou morales.
👉 Un exemple : la Fondation de France.

Association : cette structure rassemble des personnes autour d’un projet commun, et elle peut avoir des salariés.
👉 Un exemple : Emmaüs, Les Restos du Coeur.

Entreprises sociales : il s’agit d’entreprises à but lucratif mais qui recherchent une utilité sociale et suivent les principes de l’ESS ; elles travaillent par exemple pour l’inclusion des personnes éloignées de l’emploi, ou en situation de handicap, ou encore elles mènent des actions environnementales.
👉 Un exemple : Too Good To Go, Yukka.

Compass Group France


Rencontre avec Cédric Dupas, responsable Développement d’Affaires au CRESS Île-de-France

Cédric Dupas nous parle de la raison d’être et des modalités de ce partenariat.
Son objectif : développer les entreprises de l’ESS. Sa mission : permettre aux entreprises franciliennes de l’ESS d’accéder à de nouvelles opportunités économiques, que ce soit sur les marchés publics ou privés, en mettant en relation acheteurs, donneurs d’ordre et structures de l’ESS.

Pourquoi ce partenariat entre la CRESS Île-de-France et Compass Group France ? Quel est l’objectif ?
De notre côté, l’objectif est de renforcer les liens entre la CRESS Île-de-France et un acteur de taille de la restauration collective (un million de repas par jour !). Nous agissons à l’échelle nationale avec ESS France et nous faisons le lien avec les régions (fournisseurs, etc.).

Comment ce partenariat est-il né ?
Il y a un an, Compass Group France nous a contactés pour renforcer sa démarche de partenariat avec des entreprises de l’ESS. Ce géant de la restauration collective souhaitait mieux connaître l’Economie Sociale et Solidaire. Nous avons tout d’abord été impliqués dans la réponse à un marché de l’AFPA (Agence nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes) orienté vers l’ESS : cette collaboration a été le déclencheur de nos partenariats actuels et à venir. La piste d’un accompagnement plus général du groupe Compass a ainsi émergé naturellement, notamment sur la question des achats responsables.

Concrètement, comment se réalise ce partenariat ?
Nous avons analysé les partenaires ESS actuels du groupe Compass à l’échelle de la France puis avons identifié des secteurs porteurs pour développer le nombre de partenariats.
Un travail de sourcing de structures ESS a été réalisé dans 5 régions (Île-de-France, Occitanie, Bretagne, Grand-Est et Hauts-de-France) et nous avons organisé un événement en Île-de-France le 17 novembre dernier, ce qui a été le point d’orgue du projet. Ce jour-là, nous avons reçu 40 entreprises de l’ESS présélectionnées par Compass Group France pour établir un référencement.
La table ronde d’échanges entre Compass Group France et des acteurs de l’ESS sur l’enjeu des achats responsables pour les grands groupes fut un temps fort de la journée. Dans un second temps, une série de rendez-vous d’affaire « Speed Meeting » fut organisée entre acheteurs et structures de l’ESS, avec pour finalité de signer un maximum de contrats. Dans un an, nous pourrons mesurer l’impact de ce meeting en termes de contractualisation.
Cette journée a permis aux entreprises de l’ESS de comprendre les enjeux d’un groupe comme Compass Group France, et, réciproquement, aux salariés de Compass Group France de comprendre ceux de l’ESS. Pour que de gros groupes comme Compass puissent bouger et s’engager, il faut que toutes les parties prenantes comprennent les enjeux de chacun.

Qu’est-ce que le partenariat avec Compass Group France apporte de différenciant à votre structure ?
La CRESS Île-de-France a pour habitude de travailler avec des collectivités et d’organiser des événements d’Affaires.
Avec Compass Group France, nous changeons d’échelle. C’est un nouveau challenge de travailler de plus en plus avec des groupes privés en les accompagnant vers des achats responsables. Les grands groupes sont de plus en plus volontaires pour répondre aux enjeux de l’ESS. Et nous le sommes tout autant pour les accompagner dans une démarche plus vertueuse. Le caractère vertueux de cet écosystème ne peut grandir que si des entités avec un fort levier s’engagent. »



Un écosystème vertueux

Le partenariat de Compass Group France avec ESS France est une vraie collaboration économique fondée sur les compétences de métiers qu’offrent les structures de l’ESS. Les marques de Compass Group France travaillent par exemple avec Biscornu qui agit pour l’insertion des personnes en situation de handicap, ou encore Les Alchimistes qui propose une réponse pour le recyclage des déchets.

Tous les partenariats ainsi engagés se déclinent selon les piliers du Pacte « Restaurons Demain » :

➡️ Inclure par l’emploi
Agir en faveur de l’autonomie des individus est un axe fort de l’engagement de Compass Group France dans le programme du Pacte. Trouver un emploi, quand on est en situation de vulnérabilité, est une étape clé vers l’indépendance, et l’inclusion. Apporter une solution concrète à l’embauche de personnes éloignées de l’emploi et/ou en situation de handicap, c’est donner les conditions d’une autonomie financière, d’une intégration dans la société.

➡️ Régénérer la Terre
Autre volet de l’engagement e Compass Group France avec Le Pacte « Restaurons Demain » : régénérer les sols, les terres. Les fermes et producteurs acteurs de l’ESS ont une démarche agricole respectueuse et régénératrice de la Terre : s’engager économiquement avec eux est une évidence.

Compass Group France



Dans le périmètre légal défini par la loi 2014, les entreprises doivent répondre aux 4 critères suivants pour être dites « de l’ESS » :

  • Recherche de l’intérêt général , que ce soit d’un point de vue social et/ou environnemental : la mission d’entreprise est une réponse à un enjeu de Bien Commun (protection de l’environnement, la lutte contre l’illettrisme, etc.).
  • Gouvernance démocratique : le mode de gestion est démocratique et participatif, autorisant la participation de tous dans la prise de décision. Il doit être inscrit dans les statuts juridiques.
  • Lucrativité limitée : l’utilisation des bénéfices réalisés est strictement encadrée, le résultat étant réinvesti pour réaliser et/ou développer la mission de l’entreprise. Les réserves obligatoires constituées sont impartageables. Les écarts de rémunérations entre dirigeants et salariés sont eux-aussi encadrés.
  • Un modèle économique viable : il doit permettre de poursuivre la mission de l’entité, et repose très souvent sur un modèle alliant des subventions publiques et privées à la vente des biens et services.

  • Certaines entreprises de l’ESS intègrent dans leur fonctionnement des personnes volontaires (bénévoles, militants, adhérents, etc.). C’est pourquoi l’État et les collectivités territoriales (communes, départements, régions) leur apportent un soutien financier.

    Les acteurs de l’ESS partenaires de Compass Group France deviennent par voie de conséquence ceux de ses clients, créant ainsi un cercle d’interdépendance vertueuse. Prendre les bonnes décisions avec nos clients impacte directement les territoires, du point de vue social et écologique.

    Et demain ? L’objectif est d’accélérer ce processus de contractualisation. Le fonds de dotation « Restaurons Demain » va permettre d’aider les acteurs de l’ESS à se développer : par l’outil économique, par les flux financiers, Il est possible de faire grandir leur poids, leur place dans l’économie globale. Et donc, par voie d’entraînement, faire grandir l’étendue de leurs actions, par exemple en permettant de plus en plus d’embauches de personnes éloignées de l’emploi.



    La taille du groupe et sa force d’entraînement sur toute une série d’interactions, constituent une grande fierté, et l’immense responsabilité d’être en position de levier de tout un système que Compass Group France souhaite le plus vertueux possible.

    La complémentarité des ressources et leviers d’action respectifs de Compass Group France et des entreprises de l’ESS est un atout pour répondre aux défis sociaux et climatiques, aujourd’hui, et demain.

    « Nous sommes fiers d’être des acteurs des changements qui participent à l’évolution de la société et des mentalités » (Camille Berthaud, Président Directeur Général de Compass Group France)