Notre Pacte pour restaurer demain

Compass Group France annonce son Pacte pour restaurer demain. Découvrez la tribune de Gaétan de L’Hermite, Président Directeur Général de Compass Group France.

Tribune de Gaétan de L’Hermite, Président Directeur Général de Compass Group France


« À l’heure de la COP26 de Glasgow, nous avons tous à l’esprit les événements climatiques extrêmes de l’été 2021. Le dernier rapport du GIEC conclut sans appel à la responsabilité de nos activités humaines sur le dérèglement climatique. Nous devons tous, dès aujourd’hui, faire notre part pour améliorer nos impacts. Et le secteur alimentaire a un rôle majeur à jouer. Compass Group France, leader de la restauration sous contrat, en fait sa priorité stratégique.

société de restauration collective Gaétan de L'Hermite, Président Directeur Général de Compass Group France


La responsabilité qui est la nôtre
Après plusieurs mois de travail et d’échange avec un grand nombre de nos collaborateurs, nous nous sommes forgés la conviction qu’il est maintenant essentiel de retrouver de la proximité avec le monde agricole, de faire évoluer nos pratiques culinaires, nos menus, nos approvisionnements et de bâtir ensemble un modèle de restauration vertueux et responsable à la fois sur le plan environnemental, sociétal et climatique.

Quelle est notre responsabilité à nous, Compass Group France ? Nous servons un million de repas par jour. Comment ne pas mesurer aujourd’hui la puissance de ce nombre ? Un million de repas c’est un million d’occasions de faire la différence, de bouger les lignes, d’accélérer des changements utiles. Nous sommes 13 000 collaborateurs, 154 nationalités, avec une richissime diversité de compétences, d’expériences et de profils. Nous sommes un maillon dans une chaîne de nombreux acteurs, tous interdépendants, du champ à l’assiette, producteurs, éleveurs, clients, convives. Pour cela, nous devons redonner à notre métier, la restauration collective, un sens qu’il porte par nature, celui du collectif.

C’est l’ambition du programme que nous lançons officiellement aujourd’hui et qui guidera notre quotidien pour les années à venir : LE PACTE « Restaurons Demain », un programme d’engagement au service du bien commun qui va irriguer chacune de nos marques.

Ensemble, nous devons passer à un modèle encore plus collectif
La mesure de notre premier bilan carbone a conforté et éclairé cette conviction. En effet, 86 % de l’impact carbone de notre activité en France se situe dans nos achats de matières premières alimentaires. Vient ensuite l’impact direct de nos activités avec l’usage des ressources énergétiques et la gestion de nos déchets. C’est le sens de l’engagement que nous prenons : la neutralité carbone de nos propres activités d’ici 2030, et le Net Zéro émission sur l’ensemble de notre chaine de valeur d’ici 2040.

Nos leviers d’action pour réussir
En termes pragmatiques, nous visons d’abord les axes opérationnels suivants :

1. Accélérer la diversification protéique.
Nous devons augmenter la part des protéines végétales et continuer d’améliorer la qualité des protéines animales dans nos menus. Elle s’accompagnera de changements de culture culinaire et alimentaire profonds. Nous allons œuvrer pour ces changements en cultivant le plaisir dans l’assiette : par le travail de nouvelles recettes, de nouveaux assaisonnements, de nouvelles techniques culinaires.

2. Prioriser nos approvisionnements auprès d’agriculteurs de proximité qui ont une démarche durable.
Nous souhaitons les inclure dans notre mobilisation et les accompagner dans leur transition. Ces projets concrets, comme la création de 8 fermes agroécologiques dès 2022, permettront de faire reconnaître de nouvelles pratiques agricoles d’excellence et de soutenir l’agriculture locale.

3. Inverser les réflexes sur le gaspillage.
Notre secteur est imprégné de réflexes issus d’un modèle industriel aujourd’hui devenu obsolète qui génère trop de gaspillage alimentaire et de déchets. Nous voulons rendre systématique des éco-réflexes circulaires – réduction, recyclage, compostage. Nous y travaillerons avec les acteurs de l’économie sociale et solidaire qui agissent au quotidien dans les territoires. Nous visons de réduire de 50 % le gaspillage alimentaire d’ici 2025.

4. Économiser les ressources.
Par une gestion raisonnée de l’eau, de la cuisson, de la réfrigération, nous pouvons aussi changer les choses. Tant dans nos choix d’énergies renouvelables, que dans nos pratiques quotidiennes, nous allons réduire nos émissions dans nos cuisines centrales comme dans nos déplacements.

Nous allons actionner ces leviers opérationnels en nous appuyant sur trois constantes, trois manières de faire qui nous caractérisent : inclure, régénérer, agir.

• Inclure, parce que notre collectif, nos communautés, notre diversité sont nos forces.
• Régénérer parce que c’est cela l’enjeu : aider à réparer le vivant.
• Agir, parce que c’est notre talent majeur, à une échelle potentiellement massive. Et qu’il est l’heure d’agir massivement.

Cela aura un coût financier. Nous en prendrons notre part. Cela demandera également de sortir de nos zones de confort, de nos habitudes et réflexes établis.

Il s’agit là d’une nouvelle étape stratégique majeure dans le développement de Compass Group France.

Grâce à des décisions impactantes et des actions concrètes, ensemble, transformons nos activités pour mieux servir le bien commun, pour œuvrer à Restaurer demain. »

Gaétan de L'Hermite, Président Directeur Général de Compass Group France

Pour en savoir, consultez le Pacte, Restaurons Demain